Jour : 10 janvier 2012

22, v’là les flics

Certains chefs sont décidément prêts à tout pour se faire bien voir de leurs supérieurs : il leur a suffi d’un mail de la DRH-Groupe pour qu’ils ordonnent à leurs équipes de poser un jour de congé le 22 décembre, en faisant la chasse aux récalcitrants. Quant à la direction centrale à l’origine de cette demande, elle s’est bien gardée de communiquer officiellement sur ce sujet, ni avant, ni après le 22… et de prendre position sur de telles pratiques.

Et bien, dis-le !

Carlos Tavares présente ses vœux pour 2012 sur son nouveau blog « Envie de vous dire ». Tout un programme. « Respect de l’entreprise qui nous fait vivre », « discipline collective », « gestion optimisée et rigoureuse de nos ressources humaines et financières »… On s’attendait à des confidences sur l’oreiller mais c’est le discours habituel.

Le bug de l’an 2012

Le 3 janvier 2012, plusieurs centaines de salariés Renault n’ont pas pu accéder au site avec leur badge, partageant ainsi le sort des prestataires dont le badge est régulièrement dévalidé fin décembre. Est-ce lié à l’apparition de lecteurs de badges un peu partout, au retour prévu du pointage ? Silence radio. Le bug a dû aussi neutraliser la com’ de l’établissement.

Vive la crise !

Malgré les discours alarmistes de la direction, l’année 2011 a été bonne. Renault finit leader des ventes aux particuliers et des utilitaires. Et le directeur commercial France prévoit qu’en 2012, « le Groupe devrait au moins maintenir sa performance commerciale au niveau de 2011 ». La crise, ce sont surtout les salariés qui la sentent passer : réductions d’effectifs, augmentations de la charge de travail, baisses des revenus. Et si Renault devenait aussi le leader de la contestation sociale ?

300 € de bonnes résolutions

Le 13 décembre, un rassemblement dans la Ruche a réuni environ 200 personnes. Alors puisque les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) vont bientôt commencer, voici une bonne résolution pour 2012 : cette année on sera encore plus nombreux pour arracher une augmentation de 300 € pour tous.

La mutuelle n’a pas la santé

Après 6 % l’an dernier, la mutuelle Renault augmente encore ses tarifs de 5,5 % au 1er janvier 2012. En cause, la nouvelle taxe sur les mutuelles et des dépenses qui augmentent d’autant plus que la Sécurité Sociale diminue ses remboursements. Logique : moins la Santé est financée collectivement, plus les coûts sont transférés sur chaque individu. Et si on augmentait les salaires de base ? C’est bon pour le salarié et pour les cotisations sociales ?!

Prends l’oseille et tire-toi

Chaque salarié a reçu un courrier interne lui rappelant les aides financières de la GPEC en cas de changement de société, création d’entreprise, dispense d’activité en fin de carrière, départ en retraite, etc. La GPEC prévoie pourtant des embauches, mais elles ont disparu. Tout est axé pour encourager les salariés à partir. De quoi se sentir vraiment reconnu et apprécié dans l’entreprise.

Plus c’est simple, moins c’est valorisant

Selon la direction, le nouveau système de promotion des ETAM au statut cadre serait « plus simple et valorisant ». Mais l’accord ne fixe aucun engagement sur les rémunérations ou le nombre de promus. Aujourd’hui 200 ETAM sur 13 000 sont dans ce système, soit 1,5 % des techniciens Renault. Les 98,5 % restants subissent le blocage des coeffs et les salaires qui stagnent. Le nouvel accord restreint par contre l’accès à un diplôme d’ingénieur à 35 ans maximum au…

Suicides au travail : Renault au pénal

La famille d’Hervé, qui s’est suicidé en 2007 au TCR, a déposé une plainte pénale pour « harcèlement moral, homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui ». La plainte, soutenue par le syndicat SUD, vise les fortes pressions exercées sur Hervé, un défaut de formation ou encore un manque de soutien malgré une première tentative de suicide en 2006. Cette plainte, la première au Pénal, est le début d’une longue procédure qui, si elle aboutissait, permettrait de lutter contre…

Bon débarras

La plainte pour harcèlement sexuel déposée par une salariée à l’encontre du responsable multiservice de Vestalia basé au TCR suit son cours. Ce chef est coutumier des abus de pouvoir en tous genres et de nombreux salariés ont eu à en faire les frais. Il avait jusque-là bénéficié de la complicité de sa hiérarchie. Un premier motif de satisfaction : il vient d’être muté à PSA Vélizy. On ne le regrettera pas.

Le Maroc : paradis pour capitaliste

Cette semaine a lieu le démarrage de l’usine de Melloussa près de Tanger au Maroc. Renault y bénéficiera de salaires particulièrement bas : 250 € par mois pour un ouvrier, 1000 € pour un ingénieur, pour une durée légale de 44h/semaine 6 jours/7. Selon un dernier rapport de la Banque Mondiale, la politique de promotion du Maroc repose sur la vente d’une main-d’œuvre bon marché et la création d’emplois qui ne permettent pas de sortir de la pauvreté. Ce que…