Zéro pointé

Il n’y a pas d’outil miraculeux pour lutter contre les heures supplémentaires. Encore moins si la direction n’a que les mots de productivité et de free cash flow à la bouche. Au mieux le pointage ne changera rien à la situation actuelle où la récupération ou le paiement des heures supplémentaires dépendent du bon vouloir de sa hiérarchie. Au pire, le pointage rimera avec flicage.
La seule solution contre les heures supplémentaires est de ne pas en faire. Aucune pointeuse ne remplacera le face à face avec la direction ou avec sa hiérarchie pour faire respecter son temps de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.