World company

La politique de Renault-Nissan est la même partout dans le monde : il s’agit de reporter sur les salariés les fluctuations du marché afin de maintenir les bénéfices. Un millier de travailleurs temporaires viennent ainsi d’être virés de l’usine Nissan de Chennai en Inde. Le président de Nissan India Operations s’en explique ouvertement : « Oui, nous avons dû réduire le nombre de salariés, mais cela fait partie de l’adaptation normale de notre activité. » Dire qu’on a les mêmes ici en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.