En voiture vers l’ElectricGate

Share

Développement d’une seule base de moteurs Diesel en 2023 au lieu de 3 actuellement, annonce du gel de projets Diesel dès la norme EU6d-full… : de quoi susciter l’inquiétude chez les salariés de ces secteurs.
Renault, comme d’autres constructeurs automobiles, est en train de lâcher le diesel pour le Véhicule Electrique (VE), sous prétexte de protection de l’environnement. Sauf que cette nouvelle marotte nécessite des batteries fabriquées à base de lithium ou de cobalt extraits dans des régions où n’existent ni protection de l’environnement ni droit du travail. Quant à la production d’électricité pour alimenter ces batteries, elle se fait principalement par des moyens bien peu écolos : centrales nucléaires, à charbon…
Qu’importe pour les capitalistes, c’est toujours : après nos profits, le déluge !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.