Vent d’Est

Share

Après 6 jours de grève en juin dernier, menés par 10 000 des 12 300 salariés de Volkswagen en Slovaquie (ex Skoda), ceux-ci ont obtenu une augmentation de salaire de 14,1 %, une prime de 500 € et une journée de congé supplémentaire.
La direction de VW a osé déclarer aux médias que le salaire moyen était de 1800 € à l’usine de Bratislava, soit deux fois le salaire moyen en Slovaquie. Ce qui a énervé la plupart des ouvriers qui gagnent moins de 1000 € (679 € par mois en début de carrière) pour fabriquer des Porsche Cayenne et des Audi Q7, soit trois fois moins que leurs collègues allemands.
Une victoire qui pourrait donner des idées à leurs collègues tchèques, serbes, hongrois… ou français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.