Un pompier qui mérite notre secours

Share

A Lardy, Samsic essaye de se débarrasser d’un chef d’équipe qui s’était opposé à la dégradation des conditions de travail des pompiers : nouvelles tâches (fouille de sac, contrôle radar…), modification des horaires, etc. Samsic a d’abord essayé de le muter à 70 kms de chez lui, puis à 120 kms. Et Renault, complice, a désactivé son badge. Une pétition de soutien a été signée massivement par ses collègues de Samsic, et une autre par les salariés Renault : Bruno doit pouvoir reprendre son travail à Lardy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.