Le chacun pour soi revendiqué

Share

Selon la com’ de Renault, salariés et employeur seraient davantage gagnants avec une prime d’intéressement, qui permet d’échapper à l’impôt et aux cotisations sociales, qu’avec une augmentation de salaire. Tant pis pour le trou de la Sécu, des caisses de retraites, pour le déficit public. Et tant pis si ce sont les salariés qui sont au final perdants. Belle mentalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.