Trop d’impôts ou trop de dividendes ?

Selon le journal Les Echos, Renault aurait payé 136 millions d’euros d’impôts en 2014 au niveau mondial. Soit un taux d’imposition de 17,6 %, bien inférieur aux 38 % en vigueur en France… et au 560 millions d’€ de dividendes versés aux actionnaires.

impots_CAC40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.