Toujours plus de SDF au Technocentre

On connaissait déjà les prestataires contraints de s’entasser où ils peuvent faute de bureaux disponibles. Depuis février, la direction recense les « résidents Renault absents temporaires » dans le but d’attribuer à d’autres leurs postes de travail. Elle incite aussi les résidents Renault à « exprimer volontairement le fait de ne pas avoir besoin de poste fixe ». Pour ces derniers, leur numéro de poste devient « nomade » dans la GAC ! C’est moderne et ça permet de masquer le manque de postes de travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.