Étiquette : salaire

Le vote du portefeuille

53 % des actionnaires ont approuvé la rémunération de Ghosn. C’est passé de justesse. Mais la direction a su flatter les actionnaires et leurs conseillers, comme la société ISS, qui conseille 10 % des actionnaires de Renault et avait fait pencher la…

Pays-Bas, mais bonus élevés

La création d’une filiale aux Pays-Bas pour distribuer des super-bonus aux dirigeants de l’Alliance serait un « roman », selon Ghosn. Il a pourtant reconnu qu’un consultant avait fait une étude sur ces bonus pour le compte de Renault, et qu’aucune décision n’avait…

Danse avec les millions

Les actionnaires vont devoir se prononcer sur le salaire de Ghosn. Pour éviter un nouveau pataquès, Ghosn accepte de baisser sa rémunération de… 3 % ! Il ne toucherait « plus que » 7 millions d’euros rien que chez Renault, dont 4,63 millions grâce…

Carlos le slasher

Nissan a dévoilé le salaire de son PDG : 1,071 milliards de yens en 2016, soit 8,6 millions d’euros au cours actuel. Une misère ! Heureusement que Ghosn cumule un autre job.

Une cérémonie à rallonge

Lorsqu’ils annoncent les rallonges de salaire, les N+1 ont une cérémonie à faire à chaque membre de leur équipe, expliquant tout ce que Renault fait pour lui, à quel point il doit être reconnaissant… Le montant de l’augmentation n’est pas…

Un argument de plus pour les AGS

La direction est fière d’annoncer dans les lettres de révision des rémunérations des ETAM, que les allocations semestrielles (vacances et fin d’année) sont revalorisées de 4%. Elle se garde bien de préciser que ces allocations étaient bloquées car indexées sur…

NRR : la éNième Ruse de Renault

Comment justifier qu’un cadre a une augmentation individuelle ridicule ? Grâce au Job Grading ! Si le cadre est déjà payé au « maximum du marché » de son poste, la seule solution pour être augmenté est de changer pour un poste au NRR…

Plus ça baisse, plus ça monte

La direction a embauché un cabinet de consultants pour « simplifier la structure de la rémunération » de Ghosn et « améliorer sa transparence ». Elle veut éviter le pataquès de 2016 en amadouant les actionnaires, dont le vote sur la rémunération du PDG…

Réduire les coûts… et les primes

La prime performance établissement est de 967,50 € brut par salarié cette année, au lieu de 1200 € si tous les indicateurs avaient été au vert. Mais elle est plombée par l’indicateur Qualité. Par contre les objectifs de réduction des délais…

Des NAO hors cadre

La direction a communiqué les résultats des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) : 0,6 % d’AGS pour les APR, 0 % d’AGS pour les ETAM en 2107… Mais rien sur les Ingénieurs et Cadres, une nouvelle fois exclus des NAO. Les cadres représentent…

De quoi se remettre Ancel…in

Il n’y a pas que Ghosn qui touche le pactole chez Renault. Bruno Ancelin par exemple, le Directeur Produit et Programmes du Groupe Renault, a réalisé un joli coup en Bourse le 10 janvier 2017 en exerçant son option d’achat…

Une reconnaissance partie en miettes

A la seconde réunion NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) hier, la direction a lâché 2 % d’augmentation de salaire en moyenne en 2017 (dont 0,2 % d’ancienneté) en guise de reconnaissance. Les APR auront 0,6 % d’AGS, et le reste en Augmentation Individuelle (AI).…

Bilan truqué

Lors de la première réunion NAO, la direction a annoncé que 94 % des APR et 91 % des ETAM auraient « bénéficié d’une mesure salariale » en 2016 (primes comprises). Derrière ce bilan, 36,5 % des ETAM n’ont eu aucune Augmentation Individuelle, et les…

Intéressant ? Juste de prime abord

Avec la prime d’intéressement, la direction cherche à faire passer la pilule de la « modération salariale ». Mais ce mode de rémunération est inégalitaire et antisocial. Les plus hauts salaires sont les mieux servis car elle est essentiellement proportionnelle au salaire.…