La solidarité, ça décape !

Le salarié de PEI menacé de licenciement à l’usine Renault de Cléon a finalement été réintégré. Une victoire obtenue grâce à la solidarité de ses collègues de PEI et de Renault, qui se sont mobilisés pour le soutenir par des collectes et des pétitions, et l’ont accompagné à son entretien préalable. La preuve que des patrons peuvent reculer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.