Sam en peine

Share

Linamar vient de renoncer à reprendre Sam. Un nouveau coup pour les 460 salariés et les 140 intérimaires de Sam Technologies à Viviez dans l’Aveyron, qui fait partie du groupe Arche Industries placé en redressement judiciaire depuis juin 2016. Renault aurait d’autres repreneurs dans sa manche, dont GMD qui vient de reprendre GM&S en licenciant la moitié de ses effectifs. Ça promet.

Sam dépend pour 80 % de son chiffre d’affaires de Renault. Et Renault a absolument besoin des pièces en aluminium de Sam. Alors pourquoi Renault ne rachète-t-il pas Sam ? Ghosn vient bien de prendre le contrôle de Mitsubishi pour 2,1 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.