Lettres de transparence

Share

La Direction des Ressources Humaines de Renault publie chaque année un état des lieux de la rémunération des salariés cadres et techniciens (ETAM), appelé « lettre de transparence ».

Cette lettre vise à pouvoir situer son niveau de rémunération par rapport à l’ensemble des ETAM ou des Cadres de Renault s.a.s. et du « marché ». Mais ces données du marché, fournies par le cabinet Hay, sont loin d’être transparentes.

Concernant les cadres, la DRH ne fournit toujours pas de données sur la rémunération des cadres dirigeants : montant des Primes de Performance Groupe (PPG) rebaptisées Part Variable Groupe (PVG), rémunération des cadres côtés L1 dans le job grading… Ces rémunérations auraient-elles de quoi choquer, alors que l’accord de compétitivité a imposé la « modération salariale » à une majorité de salariés ?

 

 Lettres de transparence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.