Retour vers le présent

Share

A la gare de Versailles Chantiers, il n’est pas rare de devoir attendre debout dans le froid le passage de 3 ou 4 bus successifs pour le Technocentre avant de pouvoir monter et trouver une place, le plus souvent debout et entassé les uns sur les autres. Des conditions de transports qui poussent des collègues à prendre leur voiture, ce qui aggrave encore la saturation des parkings. Des bons vieux bus, même pas autonomes, ni connectés ou électriques, ce n’est pourtant pas compliqué d’en ajouter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.