Renault sur liste noire

Share

La banque d’investissement suédoise SEB a placé Renault sur une liste noire de 40 multinationales qui ne respectent pas les droits de leurs salariés, nuisent à l’environnement, ou fraudent massivement le fisc. Renault a été épinglé pour avoir eu recours à la police afin de briser la grève des salariés turcs de Bursa. 76 salariés avaient été licenciés et 600 forcés au départ contre une indemnité. Une nouvelle qui va sans doute « nuire à la réputation » de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.