Renault Cléon solidaire

Mardi 28 novembre, une trentaine de salariés de PEI (prestataire du nettoyage à Cléon) et de Renault ont accompagné un salarié de PEI à un entretien pouvant déboucher sur son licenciement. Ce collègue a été mis à pied pour avoir protesté contre le manque de moyens pour travailler et des erreurs répétées sur sa paye. Plus de 300 salariés de la fonderie de Cléon ont aussi signé une pétition. Des actions qui montrent que Solidarité et Cléon font bon ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.