Quand la logis… tique

Les zones de déchargement et de stockage du bâtiment Logistique, trop petit suite à la hausse d’activité du CRP, sont pleines à craquer. Il devient dangereux d’y circuler. Les salariés de Vestalia font ce qu’ils peuvent (à défaut de pouvoir pousser les murs), astreints à faire des heures supplémentaires le soir et le samedi qui ne sont pas toujours payées à temps. Y’a pas marqué logisti-chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.