Pas assez low cost, mon fils

L’usine de Pitesti en Roumanie ne serait plus assez low cost pour Renault, qui se plaint que les salaires y ont augmenté de 170 % depuis 2008. Et de montrer en exemple l’usine de Tanger où les ouvriers sont payés 340 € bruts : un vrai paradis patronal !
Pour y remédier, la direction a un plan : passer l’automatisation du site de 5 à 20 %, et surtout bloquer les salaires et réduire les effectifs en ne remplaçant plus les départs. C’est comme ça que Renault remercie les travailleurs de Pitesti qui font le succès de Logan et de Sandero !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.