Usine no future

La réduction de l’offre diesel de Renault va menacer de nombreux sous-traitants. C’est le cas de l’usine Bosch de Rodez où travaillent 1600 salariés. Spécialisée dans le diesel, elle est présentée comme un exemple d’usine du futur avec robot collaboratif…

Drive the dividends

Le nouveau plan de Renault fixe comme « objectif stratégique » une « politique de dividendes compétitive » ! Le dividende a augmenté de 31 % l’an dernier, où Renault a versé 917 millions aux actionnaires. Mais ce n’est pas assez. A quand une politique salariale…

Mission fatale

Emmanuel, qui travaillait dans une des UET besoins spéciaux de la DEA-TV au Gradient, est décédé au cours d’une mission à l’usine Renault Douai. Il a été retrouvé le 22 septembre dans son camping-car asphyxié par une fuite de monoxyde…

Trois tours de chauffe… Et maintenant ?

Contre les ordonnances et toutes les attaques : Trois tours de chauffe… Et maintenant ?   Jeudi dernier, à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires, entre 132 000 (selon la police) et 223 000 manifestants ont défilé dans le…

Lettres invisibles

Mais où sont passées les « Lettres de transparence » 2017 ? Ces lettres, qui font le bilan des augmentations et des primes individuelles de l’année et donnent les salaires médians ou moyens des ETAM et des Cadres, sont envoyées…

CIFRE douleur

Renault refuse de verser la prime de précarité due aux thésards qui ne sont pas embauchés à l’issue de leur contrat CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche), comme pour tous les Contrats à Durée Déterminée (CDD). Pourtant Renault…

Sam suffit pas

Un autre sous-traitant de Renault, Sam Technologies à Viviez (Aveyron), est également en redressement judiciaire. Un repreneur s’est manifesté, Linamar. Mais il ne veut reprendre que la moitié des 450 salariés en CDI et des 170 intérimaires. D’où une forte…

Le 12 septembre, tous en grève et dans la rue

Une fois de plus, le président Macron s’est lâché par une petite phrase bien chargée de mépris. En visite d’Etat à Athènes, il a déclaré qu’il ne céderait sur ses projets de réforme « ni aux fainéants, ni aux cyniques…