Motion de défiance

14 % seulement des salariés de l’Ingénierie convergée (DDTA) qui ont répondu à l’enquête Hay estiment qu’il y a « suffisamment de personnes pour faire le travail », 23 % que « les décisions sont prises dans les délais appropriés » et 15 % que « l’organisation du travail permet un travail de qualité ». Des résultats tellement mauvais que la direction s’est fendue d’un mail leur demandant des précisions sur ces questions, sauf sur celle liée aux réductions d’effectifs ! Cela ne suffira pas à masquer le sous-effectif chronique dû aux suppressions de postes de ces dernières années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.