Mensonge par émission

VW a utilisé un « trompe-cycle » pour passer les tests de pollution aux Etats-Unis. Le contrôle moteur détecte que le véhicule réalise un essai d’homologation et applique des réglages moteur réduisant les émissions de polluants. Mais ces stratégies anti-polluantes dégradent les performances ou posent des problèmes de fiabilité. VW les a donc supprimées dans les autres cas de fonctionnement.
Cette tricherie met en lumière l’hypocrisie des normes anti-pollution. Car tous les constructeurs « optimisent » leurs systèmes de dépollution pour passer les tests. Des solutions techniques existent pour réduire durablement la pollution, mais elles augmentent le coût de fabrication. Incompatible avec la réduction des coûts et l’augmentation de la MOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.