Manque de franchise

L’accord de compétitivité va supprimer le CEF (Compte Epargne Formation). Ces heures, exclues en 1999 du temps de travail effectif pour atteindre les 35h, redeviennent donc du temps de travail effectif.
Les APR et ETAM en normale récupèrent 30h/an, et feront du coup plus que 35h en moyenne sur l’année.
Mais au lieu de réduire leurs horaires de 30h, ce sera 24h. Car la direction en profite pour exclure du temps de travail effectif les 6h de franchise (4h l’été + 2h en fin d’année) !
Donner d’une main, reprendre de l’autre : tout un art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.