Macron l’incendiaire

Lundi 15 avril, Macron s’est fait voler la vedette par l’incendie de Notre-Dame de Paris. Le lendemain, les principales annonces de son discours censé clôturer le « Grand débat » fuitaient dans la presse. À l’évidence, il faudra qu’on travaille davantage pour pouvoir mieux soutenir nos aînés », a déclaré de son côté Nathalie Loiseau, qui mène la liste présidentielle LREM aux élections européennes.

L’ancienne ministre des Affaires européennes n’a pas précisé sous quelle forme : abandon des 35 h, augmentation de la durée de cotisation retraite ou suppression d’un jour férié ? Mais les travailleurs sont priés de passer une nouvelle fois à la caisse.

Ont fuité également d’autres mesurettes sociales, comme la réindexation des petites retraites sur l’inflation (pas de quoi sortir les retraités les plus pauvres de la misère…), des gadgets démagogiques comme la suppression de l’ENA (que certains suggèrent de remplacer par un institut nommé ISF, des fois qu’on confondrait avec l’impôt sur la fortune…), mais rien de sérieux pour les millions de travailleurs, de chômeurs ou de retraités aux fins de mois difficiles. Macron devrait en dire plus lors d’un nouveau show télévisé prévu ce jeudi à l’Elysée. A moins qu’il ne fasse encore durer son plaisir.

Qui veut donner des millions ?

Pendant ce temps, les plus grandes fortunes se livraient une nouvelle compétition : c’est à qui verserait le plus de millions pour Notre-Dame. Arnault, Pinault, Bettencourt et consorts, ces habitués des paradis fiscaux avaient-ils décidé de payer enfin leurs impôts ? Pas du tout. L’ancien ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon, plaidait au contraire pour une défiscalisation à 90 % des dons, au lieu de 66 % habituellement ! Autant dire donner avec l’argent public. Devant le scandale, certains généreux donateurs ont annoncé renoncer à la défiscalisation. On verra. N’empêche que tout le monde a vu la facilité avec laquelle on peut débloquer un milliard d’euros en 24 heures.

Un patrimoine joué au loto

De son côté, Macron a tenté d’utiliser la vieille ficelle de l’unité nationale. Silence dans les rangs pendant que le Président lance le deuil national d’un monument millénaire… et souvent reconstruit. Au 19ème siècle, l’architecte Viollet-le-Duc, sur ordre de l’Etat propriétaire de la cathédrale, a largement remanié Notre-Dame, loin des plans originaux, selon sa propre conception de ce que devait être une église médiévale. La flèche qui s’est effondrée avait moins de 200 ans. Le Moyen Âge n’est plus ce qu’il était…

Oui, il serait normal de mettre de l’argent dans le patrimoine historique. Or là, comme dans les autres services publics, c’est la baisse continue des budgets. Selon un responsable de l’Institut national du patrimoine, la première cause de l’incendie est « le manque d’un réel entretien et d’une attention au quotidien ». Et Notre-Dame n’est pas une exception. Combien d’églises de village et autres joyaux architecturaux sont laissés à l’abandon ? Pour financer des travaux de rénovation, le très royaliste Stéphane Bern en est même réduit à animer le Loto du patrimoine de la Française des Jeux !

Liberté, inégalité, charité

Dans notre société riche à milliards, les moyens existent pour satisfaire les besoins. Non seulement ceux élémentaires, tels qu’une alimentation saine et un logement décent, mais aussi ceux tout aussi vitaux comme la culture, la science ou les arts.

Depuis que l’ISF a été supprimé, les dons défiscalisés aux associations caritatives se sont effondrés. La générosité des riches est une blague, dans tous les domaines, y compris l’art et l’histoire.

Il ne s’agit pas de trouver comment inciter les riches à reverser quelques miettes, ou comment libéraliser davantage l’économie pour que leur fortune « ruisselle » sur les plus pauvres selon Macron. Il s’agit de redistribuer ces milliards que la grande bourgeoisie gagne par l’exploitation du travail des autres. Cette redistribution ne tombera pas du Ciel. Comme l’a dit le prêtre en perfecto, Guy Gilbert : « Faut-il que les SDF s’enflamment pour qu’on leur vienne en aide ? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.