Licencié pour délit d’expression

Le prestataire viré du Technocentre pour avoir écrit un mail aux syndicats de Renault a été licencié pour faute grave. Son patron n’a pas apprécié que son renvoi du Technocentre sur ordre de Renault ait été relaté sur Internet. Pourquoi : il y avait quelque chose d’illégal et de révoltant à cacher ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.