Leur combat, c’est le notre

Hier, les salariés des Fonderies Du Poitou Aluminium (FPDA), qui entament leur 5ème semaine de grève, ont décidé d’occuper leur site, à Châtellerault. FPDA fournit les culasses des moteurs F et K et la grève commence à impacter Renault.
Montupet, qui a racheté FPDA en 2010, menace les salariés d’un PSE s’ils refusent de baisser leur salaire de 25 %. Mais ils risquent bien d’avoir les deux comme ceux de Continental Clairoix en 2009.
Jeudi dernier, les grévistes de FPDA ont été rejoints par de nombreuses délégations du secteur auto (Renault, Citroën, PSA, Ford, équipemen-tiers…) et ont manifesté à Châteauroux où Montupet possède une autre fonderie. Oui, c’est bien par un « tous ensemble » qu’il faut répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.