Quand l’Etat vantait le Diesel propre

En France, les ventes de voitures diesel ont décollé dans les années 1980 sous l’impulsion de l’Etat : campagnes de pub, taxes inférieures à l’essence… Il s’agissait de relancer les ventes (et les bénéfices de Renault et PSA) suite au choc pétrolier. Le diesel était alors économique et… propre ! Il bénéficiait en 1998 de la nouvelle pastille verte, et en 2008 de bonus car émettant moins de CO2 que l’essence. Les ventes de diesel en France sont alors passées de 7 % en 1979 à 73 % en 2012. Et on voudrait culpabiliser les automobilistes et les salariés de l’automobile !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.