Les salariés de Renault Cléon rendent hommage à leur collègue

Suite au suicide d’un salarié, jeudi 30 janvier 2014, les salariés de l’usine cléonnaise ont cessé le travail à trois reprise ce mardi 4 février.

Quatre enquêtes (du CHSCT, de l’Inspection du travail, de la Carsat et de la police) sont en cours pour déterminer les circonstances du drame qui a frappé, pour la seconde fois en neuf mois, l’usine de Renault Cléon.

suicide_cléon_fev2014Un mouvement de solidarité s’est exprimé ce mardi 4 février. Étaient prévus trois rassemblements, à 10, 15 et 22 heures. Sur l’impulsion notamment de la CGT, les salariés ont demandé à la direction de cesser le travail afin de rendre hommage à leur défunt collègue.

Le matin, un peu moins de deux cents salariés ont manifesté devant les locaux de la direction. L’après-midi, ils dépassaient les trois cent.

Le journal d’Elbeuf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.