Les désintéressés

Intérimaires et prestataires ne touchent pas un kopek de l’intéressement Renault. Ils contribuent pourtant, et de plus en plus, à la valeur créée, et donc aux profits. Salariés de seconde zone, mais indispensables… et qui doivent être embauchés 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.