La prime qui n’a rien d’exceptionnelle

A Renault, la prime exceptionnelle obtenue grâce aux Gilets jaunes sera de 500 € pour ceux qui ont gagné jusqu’à 36 000 € en 2018 (brut annuel Sécurité Sociale), et de 300 € jusqu’à 54 000 €. La plupart des salariés du Technocentre toucheront donc au plus 300 € pour les ETAM (la prime est même proratisée pour les temps partiels et en cas d’absence), voire rien pour la plupart des Cadres. Pour regonfler son pouvoir d’achat, il va falloir mettre un Gilet jaune !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.