Inversement proportionnel

Alors que les bénéfices de Renault explosent de +47 %, la prime d’intéressement aux résultats financiers diminue. Et les salariés les moins bien payés (APR et ETAM) perdent le plus : -24 % pour un ouvrier contre -6 % pour un cadre 3C ! En cause : la suppression du bonus de 1000 €. Le maintenir pour les 30000 salariés environ de Renault sas couterait seulement 30 millions d’euros. Mesquin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.