Hold-up sur nos congés

En prolongeant les Comptes Transitoires ou en permettant la monétisation de jours de congés, la direction prétend « redonner des marges de manœuvre aux salariés dans la gestion de leurs compteurs temps ». Sauf qu’en période haute, elle veut pouvoir transformer en Capital Temps Individuels (CTI) les jours de Capital Temps Collectifs (CTC) déjà programmés et qui pourront ainsi être travaillés. Et en période basse, la direction veut pouvoir piocher dans le CTI pour imposer des CTC. En fait, c’est la direction qui aura davantage de marge de manœuvre. Ça sent l’arnaque.
compet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.