GM&S : reprise… de la lutte

Share

Jeudi 7 septembre, le Tribunal de Commerce a entériné la reprise de l’usine GM&S à La Souterraine (Creuse). Sauf que GMD ne reprend que 120 salariés sur 277. Avec un effectif si réduit, il y a de quoi douter de la pérennité du site. Quant à Renault et PSA, les deux principaux donneurs d’ordre, et au gouvernement, aucun ne veut mettre la main à la poche pour mieux indemniser les 157 licenciés.
Mais les salariés ne désarment pas. La semaine dernière, ils ont tenté de bloquer PSA Poissy, la fonderie de Sept Fons et Renault Fl ins. Et ils ont organisé, samedi, une opération escargot jusqu’à Guéret, la préfecture de la Creuse. Ils ont raison : vu les profits de Renault et de PSA, ces licenciements sont totalement injustifiés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.