Ghosnimenteur

Il y a quelques semaines devant une commission parlementaire, Carlos Ghosn reconnaissait que la dette de Renault envers ses fournisseurs s’élevait à 9,5 milliards d’euros fin 2016. Et de promettre, les yeux dans les yeux, qu’il avait fait de la réduction de cette dette, une priorité personnelle. Renault vient de publier ses comptes 2017 : la dette fournisseurs est passée à 9, 9 milliards. Les fournisseurs sont passés encore une fois après la marge opérationnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.