Excellence digitale mais pas sociale

Face aux « enjeux du numérique », Renault vient de créer une nouvelle filiale « Renault Digital Excellence Center », localisée dans un premier temps en France. Les nouveaux embauchés dans cette filiale ne dépendront pas de la convention collective de la Métallurgie, comme les salariés Renault, mais de la convention Syntec, bien moins avantageuse. Ni non plus des accords Renault : leurs avantages sociaux seront définis au fil de la montée des effectifs (250 d’ici 2018). Renault organise le dumping social interne : c’est sa vision de l’excellence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.