Escrocs en liberté, salariés licenciés

Share

Fausses factures, notes de frais faramineuses, rémunérations et dividendes de plusieurs millions d’euros : trois dirigeants d’Altia, propriétaires de l’usine de La Souterraine de 2009 à 2014 jusqu’à sa reprise par GM&S, sont poursuivis par la justice pour abus de biens sociaux et escroquerie selon les révélations de Mediapart.

Ils sont pourtant toujours propriétaires du terrain et des murs, via une société immobilière à laquelle GM&S a versé plus de 3 millions d’euros de loyer !

Mais les anciens patrons ne sont toujours pas mis en examen. La justice a été plus rapide à prononcer la liquidation judiciaire de GM&S, malgré le délai supplémentaire demandé par les salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.