Le bon élève de la classe (des riches)

Share

L’agence de notation Standard & Poor’s a relevé la note de Renault. Elle est convaincue que « le groupe Renault saura maintenir sa marge bénéficiaire dans les deux ans à venir », c’est-à-dire que ses salariés seront pressurés pour assurer de juteux profits aux grands actionnaires du groupe. Donnons-lui tort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.