Electricité statique

La direction de Renault a annoncé « une accélération des investissements pour le développement et la production du véhicule électrique en France avec plus d’un milliard d’euros d’ici 2022 ». Des mesures qui, selon elle, devraient permettre « d’assurer un haut niveau d’activité des sites français ». Une annonce faite juste avant l’AG des actionnaires de Renault. Sauf que ces investissements ne permettront pas de retrouver une activité équivalente à celle d’avant 2008, et de compenser la baisse de l’activité à Douai, du Diesel à Cléon ou la fin de la Clio à Flins. Il va falloir mettre plus de jus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.