Des intérêts opposés

Le 15 juin se tiendra l’Assemblée Générale des actionnaires de Renault, avec son lot de résolutions et de consignes de vote adressées par certains syndicats aux salariés-actionnaires. Comme si les intérêts des actionnaires n’étaient pas en complète opposition avec ceux des salariés. Exemple : pour faire monter l’action, les actionnaires imposent de produire plus avec moins de salariés, etc. Il reste le vote contestataire sur le salaire de Ghosn ou la hausse des dividendes, mais avec 2,3 % des actions (dont plus de la moitié pour les retraités), le vote des salariés est invisible. Pour se faire entendre, les salariés auraient dans leurs mains bien d’autres types d’action….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.