Des hauts et DA

Des salariés partis en Dispense d’Activité en 2016 subiront une décote de 10 % pendant 3 ans sur leur retraite complémentaire s’ils prennent leur retraite en 2019 (et s’ils sont nés en 1957 ou après). Ce malus a été décidé en 2015 par le Medef et les syndicats CFDT, CFTC et CFE-CGC, mais peu ou pas communiqué lors des précédents départs en DA. Pour éviter ce malus (les complémentaires constituent un quart à un tiers de la pension des non-cadres, la moitié à deux tiers pour les cadres), il faudrait retravailler un an après sa DA ! Ou obtenir un dédommagement de Renault pour vice caché.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.