Des classes de découverte pour adultes

Dans certains secteurs, la hiérarchie veut imposer des formations de « découverte » des autres métiers. Ces séances de 4h sont obligatoires et débitées du CEF : un débit aussi illégal que celui des métiers Days, et qui permet à Renault de vider les compteurs et de toucher des subventions.
Par contre, quand un salarié veut utiliser son CEF pour changer de métier ou faire une formation qualifiante, Renault lui refuse. Et puis 5 ans avant la retraite, le CEF est transposable en RTT. Et rien ne vaut la découverte… de la vie hors de Renault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.