Démocrassie patronale

Un reportage vidéo de We’R sur l’intranet vante le travail d’une « lobbyiste » de Renault auprès des instances européennes à Bruxelles : « faire en sorte que les lois soient favorables à Renault ». La « démocratie » capitaliste sans fards : des citoyens appelés aux urnes de temps en temps mais des lois votées sous la pression des lobbies patronaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.