Décryptage

Quand la direction parle dans le nouvel accord compétitivité de « reconnaissance de la performance des salariés », il faut comprendre suppression des AGS (Augmentation Générale des Salaires). Quand elle annonce 3600 embauches, comprenez baisse des effectifs (Renault veut passer de 64 à 90 véhicules produits par salarié/an, à volume de production égale). Quand elle dit « régulation de l’activité », cela signifie samedis obligatoires et overtime (1h de plus par jour selon les besoins).

« C’est la première fois que je négocie un accord en période favorable pour l’entreprise et que l’on ressort sans acquis social nouveau », aurait dit à la presse un syndicaliste participant aux négociations. Cela l’empêchera-t-il de signer l’accord ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.