Pas de plan stratégique pour l’emploi

Share

Dans son plan stratégique pompeusement intitulé « Drive the future », la direction de Renault, invoquant la tendance du marché, veut réduire de 50 % son offre de véhicules diesels d’ici 2022. Mais pas un mot dans ce plan sur le « futur » des milliers de salariés qui travaillent sur le diesel. Les constructeurs, comme VW ou Renault, ont participé à faire baisser le diesel, préférant tricher sur les taux réels d’émissions polluantes plutôt que d’investir dans la dépollution, quitte à prendre un peu sur leurs milliards de profits accumulés ces dernières années. Ce n’est pas aux salariés de payer la casse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.