Culte de la performance : le handicap

Nouvelle opération de com’ de Renault qui vient de signer un partenariat avec Handicap International visant à « amplifier l’engagement [de Renault] en faveur de l’inclusion [professionnelle des handicapés], à l’international ». Sauf qu’au national, les travailleurs ayant un handicap sont toujours aussi peu dans l’Ingénierie (3 % à Guyancourt contre 7 % à Cléon ou 11 % à Douai), et que leur quotidien au travail, leur mobilité et promotion internes restent semés d’embuches. La course à la compétitivité et à la performance, voilà le vrai handicap de Renault !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.