Le burn-out de plus en plus « in »

En 2016, les médecins du travail ont détecté 136 salariés Renault de Guyancourt en burn-out. Et encore, tous les burn-out ne sont pas forcément connus des médecins. En 2015 déjà, ils pointaient du doigt la surcharge de travail, l’amplitude horaire excessive, le sous-effectif, la multiplication des projets, etc. Et comme ces causes sont toujours là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.