Autosatisf’Hay

La direction se flatte d’un taux de réponse élevé à l’enquête Hay et y voit un signe de « l’engagement des salariés et de leur confiance dans l’alliance ». C’est comme l’enquête de satisfaction à la cantine : tout va bien ! Pourtant 44 % des salariés jugent que l’organisation du travail ne permet pas un travail de qualité. Quant à l’« enablement », seuls 61% des salariés de l’Ingénierie jugent que Renault créé de bonnes conditions pour assurer leurs missions. Dans des directions au TCR, les résultats sont encore pires. Et encore, c’est la direction qui choisit les questions.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.