Alerte sur les risques psychosociaux

L’ensemble des médecins des sites d’ingénierie d’Ile-de-France a jugé la situation des salariés grave au point d’en alerter, en décembre 2013, la direction de Renault par courrier. Ils ont été reçus par Thierry Bolloré qui leur a promis de « revoir une politique de communication claire et rassurante » et de « mettre les moyens d’un accompagnement individualisé des salariés le temps de s’approprier le changement de culture de l’entreprise. » Mais ce n’est ni un problème de com, ni les salariés qui ne savent pas s’adapter : c’est la politique générale de Renault qui doit cesser de dégrader les conditions de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.