A la dérobée

Carlos Ghosn cherche aussi à redorer son blason auprès des syndicats. Il reçoit ceux du Technocentre aujourd’hui mardi 18 octobre, mais après 17h30. Histoire de ne pas de se faire interpeller par plusieurs centaines de salariés comme l’an dernier, le 4 octobre 2010, lors de sa venue dans les ateliers de la Ruche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.