50 ans et toutes ses dents

Il y a 50 ans, les ouvriers des usines Renault de Cléon, Billancourt ou Flins se mettaient massivement en grève à la suite des manifestations étudiantes. Un vent de révolte et de liberté se mettait à souffler contre des conditions de travail et d’encadrement de plus en plus dures, sur fond de perte de pouvoir d’achat. Une brèche que la direction tentera en vain de refermer. Après 1968, rien ne sera comme avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.