Mois : octobre 2012

Après le permis, le salaire à points

C’est la dernière coqueluche de la direction de Renault : le job grading. Ce système évalue chaque poste selon des critères de compétences, d’initiative et de responsabilité. Chaque critère est noté et donne un nombre de points, dont le total…

Ventes : la dictature du toujours plus

Au 3ème trimestre 2012, le groupe Renault a vendu 596 000 véhicules, soit une baisse de 5,8 % par rapport à la même période en 2011. Mais c’est oublier que 2011 était une année record. 2012 est même un peu…

Forum de la précarité

Le Forum 1er Emploi organisé dans le hall de la Ruche jeudi 25 octobre était baptisé « F1 Emploi ». Certes les apprentis, les stagiaires et les enfants du personnel ont pu y déposer des CV, mais c’est auprès de…

Le combat de Tatiana

La veuve de Raymond, ancien technicien Renault au Technocentre, continue son combat pour faire reconnaître la faute inexcusable de Renault. Raymond s’est suicidé en février 2007 en laissant ces mots : « Je ne peux plus rien assumer, ce boulot…

Pas très catholique

Et une décoration de plus : le 22 octobre, le ministre espagnol de l’industrie a délivré à Carlos Ghosn la Grand-Croix de l’Ordre d’Isabelle la Catholique. Ladite Isabelle, reine de Castille, a été l’artisane de la sanglante Inquisition en Espagne…

Initiale Paris : la com qui fait pschitt

Pour Tavares, la griffe Renault Initiale Paris va « donner corps à des versions emblématiques du “luxe à la française” au sein de la gamme ». Et d’annoncer une version Initiale Paris de la Clio IV, qui fait davantage penser…

Flexibilité et baisse de salaire pour tous

Renault mène des négociations à marche forcée pour pousser les syndicats espagnols à signer avant le 9 novembre un accord emploi/compétitivité. Au menu : gel des salaires de 2014 à 2016, création d’une nouvelle catégorie professionnelle avec un salaire d’embauche…

Les suppressions d’effectifs, ça suffit

Plusieurs centaines de salariés de Renault Flins ont débrayé deux heures le 17 octobre. Ils protestaient contre les 371 suppressions de postes prévues hors production, ainsi que contre la surcharge de travail et les risques d’accident qui en résultent. Les…

Le chantage comme forme de dialogue

Sur Declic, Ghosn donne son cap : « réduire les coûts en France ». Il ajoute : « aucune solution ne s’impose à ce stade, toutes les hypothèses sont ouvertes », en donnant l’exemple de la cure de compétitivité imposée…

Progress : la note à éviter

En plus de la rémunération, Talent@Renault concerne aussi l’évaluation individuelle. Dans les prochains entretiens annuels, la notation de A à F sera remplacée par un « jobmastery » à quatre niveaux prenant en compte à la fois les résultats et…

CEFou ce que Renault peut faire pour vous

Le séminaire des métiers du 5 octobre auquel ont participé tous les salariés du Design est débité du CEF. Ce n’était pas indiqué dans l’invitation, mais dans la feuille d’émargement à signer sur place. Un moyen de vider les compteurs…

Comparaisons truquées

Ghosn ne cesse de le répéter : le problème c’est la compétitivité ! Et de comparer les usines françaises avec Nissan Sunderland en Angleterre qui produit plus avec moins de salariés, oubliant de préciser que les capacités de production de…

Travailler plus pour gagner moins : basta !

Limitation des salaires, augmentation du nombre d’heures de travail annuelles et de la flexibilité, baisse des primes pour le travail de nuit, le samedi ou les jours fériés : c’est le marché de dupes que propose Renault aux syndicats espagnols…

Trop de voitures ou trop d’exploitation ?

Des surcapacités de production en Europe ? Et la Russie qui n’arrive pas à fournir. A Avtoframos, Renault augmente le taux d’utilisation de son usine moscovite de 5200 à 5800 h par an, passant les horaires à 2 équipes de…

Faux espionnage mais vrai cynisme

Lors de l’affaire de vrai-faux espionnage, la direction de Renault avait préparé un plan de communication en cas de suicide de l’un des cadres mis en cause, a révélé la presse vendredi dernier. Il aurait mieux valu ne pas les…